La voie vers la classe moyenne commence par un logement abordable et doit être priorisée dans le Budget de 2016

jeudi, janvier 7, 2016

Pour diffusion immédiate
L’ACHRU invite les Canadiens à demander des investissements en habitation via la consultation préalable au budget en ligne du ministère des Finances.

Sur les talons de la divulgation d’une étude d’Emploi et Développement social Canada affirmant que 2 250 anciens combattants sont sans-abri, l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine demande au gouvernement fédéral de s’engager à bien s’attaquer à la crise de l’itinérance et du logement canadienne dans son prochain budget fédéral.

Plus particulièrement, l’ACHRU invite le gouvernement à construire des nouveaux logements sociaux, à réparer et renouveler le stock existant, et à fournir aux personnes l’aide et le loyer dont ils ont besoin pour demeurer hébergés.

« Il est honteux que beaucoup des personnes les plus vulnérables du Canada, y compris certains de nos anciens combattants, aient vécu l’itinérance au cours des dernières décennies, ou sont sur le point d’être confrontés à cette réalité par suite d’une convergence de facteurs économiques et sociaux », a déclaré le directeur général par intérim de l’ACHRU Tim Ross.

Actuellement, les investissements fédéraux dans les logements sociaux par le truchement des conventions d’exploitation sont censés graduellement passer de 1,6 milliard $ en 2015 à 0 $ en 2040, ce qui placera les ménages canadiens à risque d’expulsion économique et possiblement d’itinérance, selon un rapport de l’ACHRU.

« La manchette d’hier à propos d’un si grand nombre d’anciens combattants sans foyer est choquante pour le public canadien », a rappelé M. Ross, « mais ce que beaucoup ne savent pas c’est qu’un ménage canadien sur cinq éprouve des besoins impérieux en matière de logement, et que beaucoup d’eux pourraient basculer dans l’itinérance si aucun important investissement dans notre stock de logements sociaux n’est effectué immédiatement. »

L’ACHRU est d’avis que d’importants investissements dans tout le spectre du logement social sont nécessaires sur-le-champ pour faire en sorte que tous les Canadiens disposent d’un lieu sûr, salubre et abordable qu’ils peuvent qualifier de chez-soi. Pareils investissements comprennent offrir aux personnes chroniquement itinérantes une aide par l’intermédiaire des programmes de priorité au logement, s’assurer de la viabilité des actifs de logement social (c.-à-d. les logements publics, à but non lucratif ou en formule coopérative) et construire des nouveaux logements abordables et sociaux. Les logements sociaux procurent une sécurité et une stabilité aux personnes à faible revenu qui sont souvent des familles monoparentales, des aînés, des Autochtones vivant en milieu urbain, des immigrants récents et des personnes handicapées.

L’ACHRU et ses partenaires travaillent en étroite collaboration avec le nouveau gouvernement fédéral depuis l’élection et sont heureux de l’engagement à créer une stratégie nationale en matière d’habitation énoncé dans les lettres de mandat ministérielles.

« L’habitation est une question très complexe en raison des ordres de gouvernements touchés et des nombreux et différents programmes d’application qui existent », soutient M. Ross. « C’est pourquoi il est important que toute nouvelle politique d’habitation soit créée avec l’apport des gens sur le terrain qui la mettront en œuvre, afin d’en assurer la véritable efficacité et la réussite. Nous sommes encouragés de voir que le gouvernement fédéral est très disposé à collaborer avec notre secteur et nous avons bien hâte de nous retrousser les manches pour aider à atténuer et éventuellement résoudre cette crise. »

L’ACHRU demande à tous les Canadiens de remplir le questionnaire préalable au budget du ministère des Finances en ligne en indiquant que des investissements dans le logement abordable et l’éradication de l’itinérance doivent être priorisés en 2016.

-30-

Renseignements à l’intention des médias :
Catherine Fortin LeFaivre
Directrice des affaires publiques de l’ACHRU
613-979-8683 | cflefaivre@chra-achru.ca