Déclaration de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine

mardi, juin 2, 2020

La mort tragique de George Floyd aux mains de policiers américains a soulevé à juste titre la question du racisme dans notre société, indépendamment des frontières. Le secteur du logement communautaire existe pour fournir un abri et des services à toutes les personnes dans le besoin, indépendamment de leur race, de leur origine ethnique, de leur religion, de leur orientation sexuelle, de leur sexe, de leur âge ou de leur statut socio-économique. L’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine et le secteur du logement communautaire dans tout le Canada demandent qu’il soit mis fin au racisme, aux comportements racistes et au racisme structurel sous toutes ses formes. Nous appelons à un dialogue entre toutes les personnes qui ont été victimes de racisme systémique (y compris les Afro-Canadiens, les peuples autochtones, les Canadiens LGBTQ+ et les autres) et les personnes en position d’autorité et de pouvoir pour assurer l’élimination de toutes les formes de racisme. Les fournisseurs de logements communautaires s’engagent à travailler avec leurs locataires et toutes autres personnes pour créer des espaces sûrs où les locataires peuvent se sentir en sécurité, soutenus et protégés. L’ACHRU demande aux dirigeants politiques du Canada, des États-Unis et du monde entier de faire preuve d’un leadership fort en mettant en œuvre des mesures conçues pour mener à une plus grande égalité entre tous les peuples. Il faut mettre fin au racisme sous toutes ses formes : à nous d’agir maintenant !