Gagnants des Prix de l'ACHRU 2016

Prix hommage
Reconnaît un particulier comptant plusieurs années de services dans le secteur des logements abordables au Canada.

Dennis Carr
Conseiller principal chez Cahdco et associé principal chez DCarr Community Solutions

Au cours des vingt-cinq dernières années, Dennis Carr a travaillé dans les secteurs fédéral, municipal et à but non lucratif, où il a aidé à créer des milliers de demeures abordables. De 1990 à 2009, Dennis a été chargé du développement chez Centretown Citizens Ottawa Corporation (CCOC) et chez Centretown Affordable Housing Development Corporation (Cahdco). Durant cette période, Dennis a également géré l’initiative visant à mettre des biens immobiliers excédentaires fédéraux à la disposition des sans-abri (IBIEF).

De 2009 à 2014, en tant que directeur adjoint de l’Infrastructure sociale auprès de la Ville de Vancouver, Dennis a aidé le Conseil municipal à s’acquitter de son mandat, soit alléger l’itinérance, renouveler le stock de logements existant de la Ville et créer des logements locatifs abordables. En 2014, Dennis est retourné à Ottawa où il est désormais conseiller principal auprès de CCOC et de Cahdco.

Les points saillants de sa carrière comprennent la création du Fonds d’aide au logement Alliance communautaire Alterna, qui offre du financement aux projets de logements abordables et qui chapeaute la création de Cahdco. Dennis a également appuyé l’inclusion du logement abordable dans la soumission pour les Jeux olympiques de 2010 de la Ville de Vancouver, et a joué un rôle déterminant dans l’aménagement de plus de 1 300 demeures chez CCOC.

Dennis est également professionnel agréé LEED, possède un diplôme d’études supérieures en Développement économique communautaire et siège aux groupes d’experts sur les questions urbaines du Comité de dérogation de la Ville d’Ottawa.

 


Prix du leadership
Reconnaît un particulier qui a fait preuve de leadership en amélioration des logements au Canada par une innovation au niveau des programmes, un changement de politiques ou des campagnes de promotion et/ou de défense des intérêts.

François Saillant
Coordonnateur, Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Diplômé en Journalisme et Information de l’Université Laval de Québec, il est, depuis 37 ans, coordonnateur et principal porte-parole du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), un regroupement formé de 160 groupes de tous les coins du Québec.

À ce titre, il a participé à de multiples batailles pour la mise en œuvre, le respect et la protection du droit au logement, et plus particulièrement en faveur du logement social. Ainsi, il a été actif dans la lutte contre le désengagement fédéral du financement du logement social au début des années 1990, puis la lutte pour la création du programme québécois, AccèsLogis, et plus récemment contre la fin des subventions aux logements sociaux existants.

Son implication au FRAPRU lui a également permis d’être partie prenante de nombreuses autres luttes urbaines et sociales. Il s’est engagé aussi engagé, à titre personnel, dans la solidarité avec les revendications et les luttes des peuples autochtones.

François Saillant a écrit deux livres La Régie du logement, après 25 ans, Un chien de garde efficace? en 2006 et Le radical de velours racontant son parcours militant. en 2012.
En décembre 2002, il a reçu le Prix Droits et libertés de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec.


Prix du bâtisseur communautaire
Reconnaît un particulier, une entreprise ou une organisation qui a exercé une grande influence au niveau communautaire en promotion de logements abordables et/ou en prévention et en éradication de l’itinérance.

Vancouver Native Housing Society
Vancouver (Colombie-Britannique)

Créée en 1984, la Société d’habitation autochtone de Vancouver (VNHS) est un pourvoyeur de logements autochtones qui emploie au-delà de 90 employés et qui gère 822 unités d’habitation à l’intention de la population autochtone de Vancouver. Le mandat original de la Société, qui consistait à héberger des familles et des aînés autochtones en milieu urbain, a été élargi et, depuis 2009, son portefeuille a augmenté de près de 100%. La VNHS offre désormais des logements supervisés pour les personnes autochtones et non autochtones qui sont itinérantes ou à risque de l’être, pour les jeunes et pour les femmes qui quittent des situations de mauvais traitements.

Kwayatsut (K-why-ah-sote), inspiré de la langue salish côtière et signifiant « chercher son pouvoir » ou « quête de l’esprit », a ouvert ses portes en 2014. Nommé par le chef squamish Ian Campbell, Kwayatsut offre 69 appartements pour des adultes auparavant itinérants et 30 pour des jeunes vulnérables à l’itinérance.

Avec la création de l’hôtel et de la galerie d’art autochtone du Pavillon Skwachàys et de la résidence sur place de 24 artistes autochtones, la VNHS a été catapultée dans l’arène des entreprises sociales. Défendant un thème de « construction communautaire par le pouvoir transformateur des arts », la Société a mérité une reconnaissance provinciale, nationale et internationale.

Le lien entre la VNHS et les artistes autochtones locaux a encouragé leur contribution à la murale de l’hôtel Orwell, une murale extérieure de 7 600 pieds carrés, la plus imposante de l’Ouest canadien qui met en vitrines la place importante qu’occupent les Autochtones à Vancouver. La murale saisit le cœur et l’esprit de la collectivité dans son portrait de la vision de la collectivité autochtone en milieu urbain de nombreuses façons; une vision qui s’inspire de l’esprit de la tradition ancestrale, des défis d’hier et des espoirs et rêves de demain.

 


Prix du développement durable
Reconnaît une organisation, une entreprise ou un partenariat qui a réalisé un programme, une nouvelle construction ou un projet de remise en état d’un immeuble qui contribue au développement durable, à la conservation d’une ressource ou au renouveau communautaire.

Société de logement communautaire d’Ottawa
Ottawa (Ontario)

La Société de logement communautaire d’Ottawa (SLCO) est le plus important pourvoyeur de logements sociaux à Ottawa; elle gère deux-tiers du portefeuille de logements sociaux de la Ville et occupe le deuxième rang parmi les plus importants pourvoyeurs de l’Ontario. La SLCO a achevé une rénovation résidentielle durable qui a réduit la consommation d’eau de 40 % en seulement trois ans, faisant économiser 5 000 000 $ par année à la société.

Le projet « In Suite Green Retrofit » (ou rénovation écologique intra-unités) consitait à remplacer 16 000 toilettes et à installer des pommeaux de douche à faible débit et des aérateurs de robinetterie de cuisine dans 15 000 demeures. Consommer moins d’eau signifie que les locataires utilisent moins de gaz naturel pour chauffer l’eau pour les douches, la lessive et la vaisselle, ce qui réduit d’autant les gaz à effet de serre et l’empreinte de carbone de la SLCO.

Suite à la rénovation, les pièces de plastique et de métal ont été remodelées, et la porcelaine des toilettes a été concassée pour fins d’utilisation dans la construction des voies publiques, réduisant d’autant les déchets et la consommation en termes de coûts de construction.

En collaborant avec les collectivités, le programme de conservation a activement fait participer les locataires à leur rôle en matière de conservation, ce qui a rehaussé du coup leur mobilisation. La SLCO a présenté les résultats du programme lors du Congrès 2015 de l’ACHRU à Winnipeg et, depuis, les appels ont afflué de partout au Canada en provenance des autres municipalités et pourvoyeurs de logements sociaux à la recherche d’informations.
La SLCO offre et entretient environ 15 000 demeures pour plus de 32 000 locataires. La majeure partie du portefeuille a été construite entre 1950 et 1980. L’immeuble le plus récent a été érigé en 2016.


Prix de services exceptionnels de l’ACHRU et d’Abri international :
Reconnaît un particulier ou une organisation au Canada qui a favorisé l’avancement des démarches d’Abri international en matière de développement international.

L’Association du logement sans but lucratif de l’Ontario

L’Association du logement sans but lucratif de l’Ontario (ALSBLO) est fière d’être un membre fondateur d’Abri international, qui collabore avec les organisations partenaires pour améliorer les conditions d’habitation, constituer des collectivités durables et créer une vision commune du développement mondial équitable. Abri international se concentre sur les collectivités défavorisées de l’Afrique, de l’Asie, de l’Amérique latine, des Caraïbes et de l’Europe de l’Est et, depuis 1984, offre du leadership, du savoir-faire technique et de la mobilisation autour des logements à faible coût et du développement d’installations humaines à l’échelle de la planète.

L’ALSBLO a vivement appuyé le travail d’Abri international au fil des ans, en accueillant les partenaires de l’habitation internationaux et en partageant les expériences liées aux structures organisationnelles, aux services aux membres, à la viabilité financière, à la réglementation du secteur, etc. En retour, les membres de l’ALSBLO ont participé à des voyages d’études à l’étranger et sont revenus à la maison pour défendre le travail d’Abri international. L’ALSBLO a également appuyé le recrutement de conseillers techniques chargés d’offrir un savoir-faire spécialisé aux pourvoyeurs étrangers, notamment par des évaluations financières et par des ateliers régionaux africains sur le VIH / sida et le logement.

En outre, l’ALSBLO a établi des partenariats avec la National Association of Social Housing Organizations in South Africa (NASHO), en offrant aux institutions de logement social sud-africaines l’occasion de fréquenter, tous frais payés, au grand forum des pourvoyeurs de l’ALSBLO et de former des stagiaires avant leurs placements à l’étranger auprès de membres de la NASHO en Afrique du Sud.

En accueillant des délégations, en partageant renseignements et ressources et en encourageant ses membres à participer aux échanges d’études, l’ALSBLO a tiré profit du savoir-faire, des compétences et de la passion du secteur du logement sans but lucratif de l’Ontario pour aider à renforcer les collectivités résidentielles à l’échelle de l’Afrique. L’ALSBLO est profondément engagée à alimenter son partenariat avec Abri international et à continuer de créer des collectivités durables et équitables en Ontario et à l’étranger.

 

 


Nos partenaires: