Les associations demandent que le Budget de 2017 soit « le budget de l’habitation »

Friday, January 27, 2017

Trois organismes nationaux chefs de file voués à l’habitation et à la lutte contre l’itinérance ont demandé conjointement aujourd’hui au gouvernement fédéral de s’engager à investir à long terme une somme permettant de résoudre la crise du logement dans le Budget de 2017. Les trois organismes – l’Alliance canadienne pour mettre fin à l’itinérance, la Fédération de l’habitation coopérative du Canada et l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine – s’unissent pour demander une solution qui permettra à tous les Canadiens d’avoir un lieu sûr et abordable qu’ils pourront qualifier de chez-soi.

Il ne fait aucun doute que les besoins d’habitation sont grands, surtout lorsqu’on tient compte des réalités suivantes :

  • 235 000 Canadiens se retrouvent sans abri chaque année.
  • 1 locataire sur 5 consacre plus de la moitié de son revenu au logement.
  • 1,5 million de ménages ne peuvent trouver un logement convenable qu’ils peuvent payer.
  • L’abordabilité des logements pour les familles à faible revenu vivant dans des logements sociaux et coopératifs est incertaine, étant donné que les conventions de financement fédérales viennent à échéance. En l’absence d’un nouvel engagement du gouvernement fédéral, d’ici 2020, 175 000 ménages à faible revenu de moins obtiendront de l’aide à comparer à 2010.
  • Les ménages autochtones vivant dans les villes et les communautés montrent des taux supérieurs d’itinérance et sont plus susceptibles d’habiter un logement précaire que les Canadiens non autochtones.
  • Un rapport de novembre 2016 préparé par Morrison Park Advisors situe le besoin de capitaux total du secteur du logement social entre 8,4 milliards $ et 13,6 milliards $ par année.

Cliquez ici pour télécharger notre commentaire


Nos partenaires: